Drive

image_print

Le service de « drive » a fait son apparition en bibliothèque pendant le confinement. En période de déconfinement, et en phase 1 de nos recommandations, ce service peut être une alternative à l’accès libre aux lieux.

Les principales étapes pour organiser un service de « Drive », en fonction du temps et moyens disponibles en cette période complexe :

  • définir le périmètre du service : horaires, quotas et durées à définir.
  • dessiner le chemin de l’usager : comment réserve-t-il ? (par mail, téléphone, directement sur le le catalogue en ligne, sur place ?), quels messages reçoit-il, comment et quand peut-il récupérer les documents à la bibliothèque ? , modalités de retraits des documents.
  • dessiner le chemin et les activités du personnel : qui fait quoi ? quelles sont les manipulations et étapes faites par les équipes lors des retours (quarantaine et/ou désinfection), préparation des commandes, réponses à distance aux usagers, accueil sur place pour remettre les commandes, etc.
  • définir les horaires d’ouverture du service (temps de préparation de la « commande », réponse, retrait).
  • définir le(s) lieu(x) du service : sur un site, sur plusieurs bibliothèques ; le public aura-t-il à entrer dans les locaux ? si c’est nécessaire comment ?
  • organiser le paramétrage du SIGB : si l’usager fait les réservations par le catalogue, offrir la possibilité de faire des réservations sur des livres disponibles par exemple (certains SIGB le permettent).
  • inscriptions : offre-t-on la possibilité de s’inscrire pour de nouveaux usagers ?
  • Conditions sanitaires nécessaires : c’est un point important et conditionnel à l’ouverture du service, tant pour les personnels que pour le public > mise à disposition de masques, de visières éventuellement ; de gel, de repères pour distance physique, de plexis si nécessaire, etc.

Mise à jour 31/10/20

Les bibliothèques universitaires peuvent accueillir sur RDV (article 34 du décret du 29 octobre 2020)
Précision sur le site du ministère de l’enseignement supérieur : « Les bibliothèques universitaires resteront ouvertes, uniquement sur rendez-vous pour l’accès aux salles de lecture. Le prêt de documents est toujours possible sur rendez-vous. »
C’est notamment par le biais de l’application Affluences que la prise de rendez-vous peut se faire.