Phase 3

image_print

PHASE 3 : RÉOUVERTURE COMPLÈTE DE L’ÉTABLISSEMENT ET REPRISE DES ACTIVITÉS DE GROUPES  (de +10 personnes) ET ANIMATION CULTURELLE

Reprendraient, en plus de l’accueil des usagers dans les espaces, les animations culturelles et ateliers, les accueils de groupes de plus de 10 personnes et le travail avec les scolaires. 

Cette phase 3 n’est pas assimilable à un retour à la normale, qui repose elle sur une phase 4.

Toutefois, l’ensemble des activités en espaces confinés de type bibliobus n’est pas recommandé, pour des raisons d’enjeux de distanciation sociale qui ne semblent pas possibles à respecter en bibliobus, d’une part entre collègues, d’autre part entre collègues et publics.

Services au public dont on peut envisager la reprise

  • Action culturelle, ateliers

Les missions des bibliothèques ont une forte composante éducative et culturelle : éducation artistique et culturelle, éducation à l’information et aux médias, activités pédagogiques avec les classes, animation culturelle. Il est important de pouvoir continuer à proposer ces activités et cela particulièrement dans un contexte de crise sanitaire.

Conditions nécessaires : 

→ Définir des jauges adaptées pour les locaux où ont lieu les activités.

→ Organiser l’intervention de manière à respecter la règle d’une distance de 1 mètre.

→ Mettre à disposition du gel hydroalcoolique ou des lingettes pour le nettoyage des stylos et du matériel utilisé pour les ateliers.

→ Privilégier l’utilisation d’un stylo personnel par les lecteurs. 

→ Établir un plan de nettoyage avec périodicité et suivi de ces locaux et du mobilier.

→ Nettoyer les outils numériques et tablettes numériques entre chaque usager.

  • Accueil de groupes et de classes 

Le rôle éducatif des bibliothèques, en particulier dans les quartiers populaires, et l’importance des partenariats avec l’Éducation nationale ne sont plus à démontrer.

La problématique de l’ouverture des espaces de travail devra prendre en compte l’ouverture des bibliothèques universitaires et des autres bibliothèques d’un même réseau desservant les publics lycéens et étudiants.

Conditions nécessaires : 

→ Respecter impérativement les jauges et la distanciation sociale.

→ Cadrage nécessaire avec l’éducation nationale pour s’adapter aux nouvelles modalités ( groupes limités à 15 ?).

→ Réfléchir en amont à l’articulation entre bibliothèque et travail à distance pour les élèves. 

Accès limité à des espaces de convivialité

Les bibliothèques sont des lieux de vie importants pour les citoyens isolés ou précaires qui auront aussi envie de profiter des espaces de convivialités.

Conditions nécessaires : 

→  N’ouvrir ces espaces de convivialité que s’ils sont facilement nettoyables.

→ Adapter les mobiliers si nécessaire pour favoriser la désinfection des surfaces.

→ Limiter le nombre d’usagers dans ces espaces.

→ Aménager les espaces de façon à respecter les distances de sécurité.

→ Prévoir une signalétique sur les usages à respecter.

Accès limité aux salles de consultation de documents patrimoniaux

Conditions nécessaires : 

→ Privilégier de manière absolue les reproductions à la demande et les recherches à distance / à la place du lecteur, surtout si les conditions sanitaires dont dispose le service sont jugées insuffisantes.

→ Apporter et installer soi-même les documents, un par un, pour les lecteurs.

→ Créer une quarantaine pour les documents consultés, différente de celle du libre-accès. Les usagers mettent directement le document sur la table de quarantaine sous la surveillance du bibliothécaire.

→ Créer une quarantaine pour le matériel de consultation : futons, lutrins etc. Désinfecter avec une solution d’alcool à 70° ce qui peut l’être selon les recommandations des autorités sanitaires. Passer régulièrement à la machine à laver les supports tissu, de préférence à 60° minimum.

Gestes d’hygiène spécifiques de la part des lecteurs :
→ Lavage systématique des mains par le lecteur au savon avant toute consultation.
→ Ne pas céder à la tentation de fournir ou faire porter des gants, qui peuvent faire plus de mal à un document en papier qu’un dépôt éventuel de virus…
→ Prévoir le dépôt des affaires personnelles en casiers pour éviter les tentations de manipulations d’objets personnels peut-être contaminés.

Accès limité aux salles de groupe et espaces de travail

 L’accès à des espaces de travail est un besoin essentiel pour certains publics des bibliothèques, notamment les étudiants. La question de la réouverture des espaces de travail doit prendre en compte l’ouverture des autres bibliothèques desservant les publics lycéens et étudiants, notamment les bibliothèques universitaires.

Conditions nécessaires : 

→ Ouvrir ces espaces de travail seulement s’ils sont facilement nettoyables.

→ Réduire les jauges en fonction des consignes sanitaires (1 personne pour 4 m²).

→ S’assurer du respect des gestes barrières et distance de sécurité dans ces espaces.

→ Aménager les espaces de façon à respecter les distances de sécurité.

→ Mettre en place des chariots pour les documents manipulés par les usagers.

→ Prévoir une signalétique sur les usages à respecter dans ces espaces.

→ Limiter le nombre d’usagers dans ces espaces.

Reprise des formations et actions culturelles des bibliothèques départementales

Conditions nécessaires : 

→ Maîtrise des jauges des espaces, mise en place d’une gestion de flux de personnes. 

→ Aménagement et utilisation d’espaces permettant le respect des mesures de distanciation sociale et règles d’hygiène.

Reprise des échanges sur place dans les bibliothèques départementales

Conditions nécessaires : 

→ Mettre en place une gestion des flux permettant de limiter les croisements de personnes.

→ Privilégier les rendez-vous individualisés et encadrer les plannings.

→ Encadrer le nombre de personnes accueillies en même temps afin d’assurer un suivi sanitaire et de limiter les contacts.

→ Rendre obligatoire le port d’un masque grand public dans les espaces, de manière à ce que le libre accès aux collections ne se fasse pas au détriment de la sécurité sanitaire des collections, qui peuvent, à tout moment, être mises à disposition des bibliothèques locales et donc du public.

Reprise de la circulation des supports d’animation des bibliothèques départementales

Conditions nécessaires : 

→ Mettre en place de protocoles de nettoyage adaptés aux différents matériaux (bois, tissus…).

→ Adapter des zones tampons à la volumétrie des supports d’animation.